Déverbaliser - reverbaliser : la traduction comme acte de violence ou comme manipulation du sens?

Souvent traitée, au cours de l’histoire, comme acte de violence à l’égard du texte original et/ou de la langue d’accueil, la traduction est envisagée dans ce volume comme deux opérations de manipulation du sens – comprendre (déverbaliser) et exprimer (reverbaliser) – qui engagent inévitablement la subjectivité du traducteur.

Le droit en transition

La croissance occupe aujourd’hui une place centrale dans la gouvernance publique. Parce qu'elle soutiendrait la création d’emplois, assurerait le financement de la sécurité sociale, allégerait le fardeau de la dette, favoriserait les investissements, l’augmentation constante du produit intérieur brut serait devenue indispensable à la prospérité collective.

Philosopher en points de vue

Si le concept de « perspectivisme » s’est largement imposé dans les usages en philosophie et, au-delà, dans de nombreuses sciences humaines, il est loin de faire l’objet d’une définition tant soit peu stabilisée ou d’un statut historiographique bien identifié dans le champ de l’histoire de la philosophie.

Les discours de référence sur la langue française

Les discours de référence sur la langue française sont des prises de position émanant des instances officielles, des spécialistes (linguistes et grammairiens) ou de personnalités publiques reconnues comme tels, mais aussi des médias, qui jouent un rôle non négligeable dans la diffusion des normes. Ces discours, même s’ils peuvent être remis en question, constituent néanmoins pour les francophones des repères souvent symboliques et des avis difficilement contournables.

Les nouveaux chemins de la légalité

La catégorie moderne de la légalité vit depuis longtemps une profonde crise d’identité. Selon l’Auteur, il ne s’agit pas simplement d’une crise d’effectivité, mais d’une crise bien plus profonde, qui ne se manifeste pas seulement par la dissociation du modèle de la réalité, mais qui bouleverse le modèle théorique lui-même, signe d’une crise encore plus radicale qui concerne tout le paradigme juridique au sein duquel elle a été conçue.

Les sens de la peine

Marquant un décalage à l’égard d’une littérature massivement consacrée à la définition et à la justification critique de la peine, ce volume vise à interroger la pluralité de(s) sens de la peine, à partir d’une réflexion sur la double polysémie des « sens » de la « peine ». Sont ainsi élucidés les sens social, politique ou civique de la peine imposée (1), la dimension sensible de la peine vécue (2) et l’orientation donnée au phénomène pénal (3).

Le droit malgré tout

Depuis Droit, mythe et raison (1980) écrit avec Jacques Lenoble jusqu’aux récents À quoi sert le droit ? Usages, fonctions et finalités (2016) ou Le droit, objet de passions (2018), François Ost ne cesse de questionner les rapports de nos sociétés au droit et la place de celui-ci dans nos sociétés contemporaines.

Cartographier

Géo-graphie, carto-graphie : écritures de la terre et de la carte. De même qu’il y a une dimension scripturale dans le geste de tracer des cartes, y aurait-il une dimension cartographique dans le geste d’écrire – et, partant, une parenté entre poétique et cartographie ?

Projet coopératif et christianisme social

Ce livre rend possible la rencontre entre deux réalités différentes mais intuitivement proches : le coopérativisme et la doctrine sociale de l’Église. Enzo Pezzini retient le terme de « coïncidence doctrinale » pour qualifier cette rencontre. Mais il parle également d’un « esprit » commun à ces deux réalités, un esprit qui prend une forme profane dans un cas et religieuse dans l’autre. Or la coïncidence doctrinale, insufflée par un même esprit, devient résonance musicale.

Volonté de Dieu. Liberté de l'homme

Ces études sur la Providence ouvrent différentes perspectives. Face à une attitude " providentialiste ", la Bible nous suggère déjà diverses approches. Une vue sécularisée de la toute-puissance de Dieu pourrait également nous entraîner dans un déterminisme absolu qui semblait sous-jacent à certaines sociologies. Dans une perspective politique, comment se frayer un chemin au delà du " providentialisme " ? Il importe pour chacun, non d'exécuter un plan préétabli, mais d'inventer la façon de devenir " Providence pour soi et pour l'autre...