Désactivé
Couverture
Sous-titre
Les clés juridiques d'une prospérité sans croissance
Auteurs
Qualificatif
Sous la direction de
Auteur
Date de parution
01-10-2020
Description

La croissance occupe aujourd’hui une place centrale dans la gouvernance publique. Parce qu'elle soutiendrait la création d’emplois, assurerait le financement de la sécurité sociale, allégerait le fardeau de la dette, favoriserait les investissements, l’augmentation constante du produit intérieur brut serait devenue indispensable à la prospérité collective. Dès son émergence cependant, cet « imaginaire croissanciel » - qui a su séduire à gauche comme à droite - s’est attiré des critiques d'ordre anthropologique (la croissance infinie du pouvoir d’achat ne signe pas l'épanouissement humain), écologique (la quête éperdue de points de croissance se heurte au mur des limites planétaires) et social (cinquante ans d’agenda croissanciel n’ont pas empêché les inégalités de se maintenir). La crise économique qui a éclaté en 2007 et les signes toujours plus tangibles des bouleversements climatiques à venir ont donné à ces critiques une acuité nouvelle.  

Et le droit dans tout cela? Nos règles juridiques reflètent-elles l’emprise de l'imaginaire croissanciel ou autorisent-elles d’autres conceptions du progrès humain? Et les juristes? Ont-ils les moyens et la légitimité pour traduire dans les règles de droit les aspirations à une prospérité sans croissance? Ce sont ces questions difficiles que cet ouvrage aborde, couronnant trois années de travaux au sein du Séminaire interdisciplinaire d’études juridiques. Gageons que le lecteur y trouvera une source d’inspiration et un programme de recherche à la hauteur des défis de notre époque. 

Ont contribué à ce volume: Emmanuel Babissagana, Antoine Bailleux, Diane Bernard, Stéphane Bernatchez, Julien Betaille, Tom Dedeurwaerdere, Elise Dermine, Olivier De Schutter, Daniel Dumont, Hugues Dumont, Matthias El Berhoumi, Anaïs Michel, François Ost, Alain Papaux, John Pitseys, Alain Strowel, Jérémie van Meerbeeck, Julie Ringelheim, Claire Vial, Alexandre Viala et Edwin Zaccai.

Nombre de pages
594
Edition
Presses de l'Université Saint-Louis
Numéro en collection
155
ISBN
978-2-8028-0240-2